Occupons… la planète!

Automne 2011, dans la suite du mouvement « Occupy Wall Street » amorcé à New-York, plusieurs groupes similaires ont vu le jour à travers le monde, dont un à Montréal. Ce phénomène a pris de l’ampleur pendant quelques mois pour ensuite être de plus en plus encadrés ou même chassés par les autorités. Jusqu’où irons ces manifestantes et manifestants? Défier ou non l’autorité?Occupons Montréal – La nuit

Voici quelques articles qui décrivent la naissance du mouvement Occupons Montréal :

Différents points de vue…

Ces articles et les points de vue exprimés concernent la question du système financier et économique d’ici et  du monde entier. Les propos des différents organismes soulèvent des enjeux concernant notamment la répartition des richesses et leur accessibilité. Cette situation amène de nombreux positionnements moraux qui se résument souvent à « tolérer ou non ces manifestations ». Pour mieux comprendre, la réflexion éthique s’impose.

Voici des questions éthiques auxquelles vous êtes invités à répondre :

  1. Qui sont les acteurs concernés par ces manifestations?
  2. Quels sont les points de vue des manifestants?
  3. Quels sont les points de vue des autorités?
  4. Outre ceux des manifestants et des autorités, quels sont les autres points de vue?
  5. Sur quelles valeurs sont basées les revendications des manifestants? Quels sont leurs autres repères (lois, chartes, faits, etc.)?
  6. Sur quelles valeurs sont basées les décisions des autorités? Quels sont leurs autres repères (lois, chartes, faits, etc.)?
  7. Quelles tensions ces manifestations soulèvent-elles?
  8. Quelles sont les autres choix possibles dans cette situation?
  9. Quelles sont les  conséquences positives ou négatives pour chacun de ces choix?
  10. Quels sont les choix ou les actions possibles pour favoriser le mieux vivre ensemble dans cette situation?

N’hésitez pas de répondre à l’une ou l’autre de ces questions à l’aide du formulaire de commentaire. Nous vous proposons d’indiquer le numéro de la ou des questions auxquelles vous répondez.

À vous de réfléchir…

7 réponses à to “Occupons… la planète!”

  • GF40404MG:

    Pour moi, leur but premier était bon. Il est vrai qu’il y a trop d’injustice face au partage des richesses et c’est un sujet de révolte qui mérite de se faire entendre! Je trouve seulement qu’il semblait ne pas trop savoir se qu’ils faisaient. Ils n’ont demandé aucune revendications, donc leurs efforts ont servi à rien car rien a changer. Leurs idées ont été entendu mais rien n’a été mis en place pour changer quoi que ce soit. Ce qui fait, qu’en final, c’était moins bien qu’au départ. Ce sont les gens qui ce sont emportés et tous les choses qui sont arrivé comme les tentes changés en piqueries et les bagarres, ils n’ont en rien servi a leur cause et cela n’a pas aider a les rendre crédible.

  • Je trouve que les manifestants ont raison de dire « Nous voulons éliminer les causes des inégalités. » parce que je trouve que certains gens de haut niveau nous font la vie dure en nous disant que nous les gens qui sont inférieurs à eux font semblant que nous n’existons pas aux yeux de la société.
    JE VEUX QU ON REVENDIQUE LE COMMUNISTE!
    Nous sommes tous hommes, nous ne méritons pas ça. J’espère qu’il y aura du changement.

  • Une autre question .. Quelles sont les valeurs des manifestants? Il y a l’argent, c’est certain, mais il y a aussi la communauté et je ne parle pas seulement des habitants d’une ville précise. Je parle de tous les gens victime de cet acte injuste. Les manifestants se basent principalement sur les faits réels. Ils se sont promenés un peu partout et voyaient une limite visible entre le 1 % des habitants riches et le reste de la classe moyenne.

    Pourquoi est-ce qu’on est pas égaux? Est-ce trop demandé? Je ne crois pas. Au contraire, chacun des individus n’aura pas à être jaloux de l’autre. Peut-être même que ça évitera les guerres, qui sait ? Personnellement, ça ne me dérange pas d’être égale, au niveau financier, avec quelqu’un que je déteste. Alors peut-on laisser nos différents de côté et égaliser nos finances ?

  • Les autorités de certaines villes on dût agir pour arrêter le mouvement à cause de manifestation qui dégénérais par exemple en Italie ou des gens ont fait exploser des voitures.Dans d’autre villes les mouvement on été démantelé parce que la loi ne permet pas a des gens de camper dans les rues ou tout simplement de manifester.Par contre dans certaine ville comme Montréal le mouvement à été respecter puisque le maire de la ville défends une valeurs importante qui est la liberté d’expression. Il préfère défendre cette valeurs que de se servir de la loi pour démanteler les campement des manifestants. Il faut souligner que le maire espère surtout ne pas attirer la colère des citoyens. Je croix que cela dépends vraiment des valeurs ou des principes de chaque personne, car tout dépends vraiment des autorités des villes participantes. Certain préfère respecter les lois en les applicants à la lettre, tandis que dans certaines villes les autorités préfère ce servir des droits allouée au gens comme la liberté d’expression.

  • Bien des questions se soulevaient dans ma tête. Comme « Est-ce qu’il y a eu des conséquences positives ? ». Bien sûr qu’il y en a eu ! Certains citoyens ont appris à s’exprimer publiquement et à délibérer ( ou prendre des décisions par eux-même ). De plus, les manifestants n’avaient peut-être pas été écoutés, mais ils ont trouvé un sentiment de solidarité entre eux.

    J’aurais bien aimé faire partie de la manifestation, parce que n’importe qui a le droit de dire son opinion à propos d’un enjeu qui concerne sa société. C’est sûr que si l’on me pose une question sur un enjeu je vais y répondre. Mais je le ferai seulement si je suis libre de ma décision. Je n’aimerais pas y répondre avec une arme pointée contre mon front.

  • Dans la plupart des villes où le mouvement oeuvre,les autorités essaient de démanteler le mouvement de occupons la planète (occupy wall streets). Par contre, le maire de Montréal lui soutient la liberté d’expression. Malgré le fait que la loi interdit de camper dans des lieux publics, il se montre patient puisque les manifestants restent pacifiques ! Barack Obama lui aussi soutient le mouvement aux États-Unis. Je pense que la vision du maire de Montréal et du Président Barack Obama est la bonne puisque les citoyens pour une fois ont trouvé un moyen de manifester leur opinion sans violence, mais dans les villes où les manifestants brisent des choses et font preuve de violence il est juste de démanteler les groupes de manifestants.

Laisser un commentaire