Une corde pour les prisonniers?

Le 1er février 2012, le Sénateur Pierre-Hugues Boisvenu a fait une déclaration-choc: « Faudrait que chaque assassin ait droit à sa corde dans sa cellule. » Ces propos ont suscité beaucoup de commentaires, tant chez la population que chez les organismes qui oeuvrent en prévention du suicide.

Sénateur Boisvenu

Voici quelques articles en lien avec les propos du Sénateur Pierre-Hugues Boisvenu.

Différents points de vue:

Ces articles et les points de vue exprimés concernent la question du libre choix, pour les prisonniers, entre une incarcération à perpétuité et la possibilité de disposer de leur vie. Les propos du Sénateur Boisvenu soulèvent des enjeux concernant notamment la peine de mort et le suicide. Cette situation amène de nombreux positionnements moraux qui se résument souvent à un « pour » ou « contre ». Pour mieux comprendre, la réflexion éthique s’impose.

Voici des questions éthiques auxquelles vous êtes invités à répondre :

  1. Outre le Sénateur Boisvenu et les meurtriers, qui sont les acteurs concernés par le traitement des prisonniers, la peine de mort, le suicide, etc.?
  2. Quel est le point de vue de chacun des acteurs identifiés?
  3. Outre les personnes qui sont pour ou contre, y a-t-il d’autres points de vue?
  4. Pourquoi les propos du Sénateur Boisvenu soulèvent-ils tant de tensions?
  5. Quelles sont les principales tensions qui émergent des différents points de vue?
  6. Sur quelles valeurs reposent les propos du Sénateur Boisvenu? Quels sont ses autres repères (faits, expériences, références, lois, etc.)?
  7. Sur quelles valeurs les opposants au Sénateur Boisvenu s’appuient-ils? Quels sont leurs autres repères?
  8. Quelles seraient les conséquences positives et négatives pour les individus et la société de donner une corde à chaque prisonnier?
  9. Quelles sont les conséquences positives et négatives liées aux lois actuelles interdisant la peine de mort et le suicide?
  10. Quels sont les choix ou les actions possibles pour favoriser le mieux vivre ensemble dans cette situation?

N’hésitez pas à répondre à l’une ou l’autre de ces questions à l’aide du formulaire de commentaire. Nous vous proposons d’indiquer le numéro de la ou des questions auxquelles vous répondez.

À vous de réfléchir…

73 réponses à to “Une corde pour les prisonniers?”

  • JR14432.SOBS:

    Je suis en désaccord avec ton argument. On ne force pas les prisonniers a commettre un acte de suicide mais on leur donne bien une option face au reste de leur vie. En effet, entre la solitude et les durs rapports entre les prisonniers, la vie peut devenir un véritable enfer. Ainsi, on laisse un choix au prisonnier.

  • GF40401DC:

    Quelles sont les conséquences positives et négatives liées aux lois actuelles interdisant la peine de mort et le suicide?

    Selon moi,le fait que cette loi soit légale dans certains pays ou état, apporte des conséquences négatives. De nombreuses dépenses pour le gouvernement en est une. On dit que nous utilisons environ 114 millions de dollars pour la peine de mort chaque année. Ce n’est pas rien! De plus, les plus grands crimes commis ne sont pas nécessairement ceux qui entraîne la peine de mort. Les accusés sont souvent pauvre donc mal défendue. Nous devons faire attention au décision discrimatoire car c’est ca qui amènent le plus de problèmes judiciaires. Par contre, la peine de mort ou le suicide a aussi des conséquence positive comme celle de mettre fin à ce séjour en prison ou au souffrance crée par la prison. De plus, si l’autopeine de mort serait mise en oeuvre les prisonnier seront libre de choisir si ils veulent vivre ou non. Si ceux-si sont innocent ils décideront aux même si ils veulent vivre ou pas. Je doute qu’ils veuillent mettre fin à leur vie en étant innocent. C’est aux prisonniers de faire preuve de résonnance face à cela.

  • GF40401DC:

    Quel est le point de vue de chacun des acteurs identifiés?

    Le Sénateur Boisvenu, le principal acteur dans cette problématique, a lancé le concept que chaque assassin devrait avoir droit à la corde dans sa cellule pour décider ce qu’il veut faire de sa vie. Il appuie cela par le fait que cela couterai beaucoup moins cher que la peine de mort au Canada. Tandis que les députés néo-démocrates,eux, s’opposent au jugement du sénateur, ils mentionnent que ce sont des paroles inacceptables dans notre société qui incite les victimes à se suicider.Où allons-nous comme société? Par contre, le ministre de la sécurité publique, Steven Blaney a comme point de vue que les députes disent des commentaires déplacés au sénateur qui a pourtant perdu sa fille lors d’un crime commis et que ceux-ci devraient s’excuser comme l’aurais fait M. Boisvenu. Et dernièrement, les groupes de préventions de suicide sont totalement contre la remarque du sénateur étant donné que pour eux le suicide ne devrait pas être une option ils répètent que le suicide n’est pas une option à la souffrance et que même la vie d’un criminel vaut quelque chose et ils méritent une tentative de réhabilitation car ils pourraient s’en sortir.

  • GF40402MF:

    Selon moi, remettre une corde au prisonniers, c’est une solution facile. Et d’après moi, les prisonniers ne devraient pas avoir le droit de vouloir mettre fin à leur jour. Peut importe leurs choix et leurs gestes, ils n’ont pas le droit de prendre ça aussi facilement. Les prisonniers devraient apprendre à assumer leurs actes et leurs erreurs. Ils devraient réaliser ce qu’ils ont fait, y réfléchir longuement. Et la corde dissuaderait toutes ses réflexions pour une plus simple: assumer ou partir? Plutôt que de choisir de quitter ce monde, ses personnes devraient essayer de trouver un moyen de réussir à trouver une sorte de paix avec leur conscience. En aidant d’autres personnes à s’en sortir, par exemple. Bien que leurs erreurs aient pu être lourdes, et qu’elles ne s’effaceront jamais, s’ils ont l’occasion de faire quelque chose de bien avec leur vie, pourquoi tout abandonner? Selon moi, permettre aux prisonniers l’actes de suicide, c’est lâche.
    Donner une corde aux prisonniers, c’est comme leurs dire qu’on se fou d’eux, et que s’ils partent, ça ne changera rien. Une vie est une vie, et pour ceux qui la perdent par accident, il serait injuste de permettre aux prisonniers d’échapper à la leur.. non?

    • JR14433.FARN:

      je suis totalement en accord avec toi. c’est vrai que les prisonniers ne devraient pas avoir le droit de mettre fin à leur vie. je pense que si ils sont en prison c’est qu’ils ont fait quelque chose de mal et qu’il doivent en subir les conséquences.

    • JR14432JACA:

      Je ne suis pas totalement d’accord avec toi. Oui, une vie est une vie et il est injuste de permettre à quelqu’un de s’enlever la vie alors qu’il a lui-même pris la vie d’une ou de plusieurs autres personnes. Cela dit, ce n’est pas tous les criminels, meurtriers, etc qui peuvent ou qui veulent aider d’autres gens, pour essayer de faire quelque chose de bien au moins une fois dans leur vie. Certains sont irrécupérables alors que d’autres changent d’eux-mêmes. Mais oui, leur donner une corde est beaucoup trop facile, ils mériteraient de rester isolés dans une pièce jusqu’à ce qu’on vienne les chercher un jour pour qu’ils partent à tout jamais.Voilà bien un point sur lequel je suis d’accord.

    • JR14432.ALEA:

      Je suis d’accord avec toi sur le point où donner une corde a des prisons est une solution lâche et qu’ils devraient subir leur sentences jusqu’à la fin pour pouvoir réfléchir aux mauvaises actions qu’ils ont commis et devenir de meilleur citoyens par la suite. Mais pensons aux gens qui sont condamné à la prison à vie, ils ont tout perdu, leur dignité, leur famille, leurs amis, leur honneur la joie de vivre. Ils n’ont plus rien et ne valent plus rien à la société car s’ils meurent demain ou dans dans vingts ans, le résultat sera le même, ils vont mourir de toute façon. Alors je pense qu’on devrait fournir la corde pour les peines de plus de 20 ans car vingts ans perdus dans une prison gâche ta vie et il est difficile de s’en sortir. Les prisonniers devrait avoir le droit de se pendre, au moins ils ont un droit.

    • JR14432.TAMV:

      Je suis en désaccord avec ce que tu dit. Selon moi, le prisonnier devrait avoir le droit de se nouer la corde au cou s’il le désire. Les proches du prisonnier sont déjà en deuil et le prisonnier n’échappe pas vraiment car, si tu y pense, en prison il vive déjà l’enfer, imagine les actes qu’ils se portent entre eux, aucun n’être ne mérite de vivre dans de tel condition. De plus, le prisonnier a eu une raison pour faire l’acte et le suicide lui permettrait de ne plus le refaire et aussi ne pas devenir fou.

  • GF40402MPL:

    La prevention contre le suicide est un sujet sérieux et voila donc pourquoi les propos du Sénateur Boisvenu soulèvent tant de tensions.Le suicide n’est pas une option.Certains prisonniers ont commis des erreus mais cela veut-il dire que lorsque l’ont commet une erreure la seule options qui s’offre a nous est de s’enlever la vie? Le suicide est-il un choix? Selon moi, vraiment pas…dans c’est moments difficiles et de regrets,tout autant pour un adolescents ayant commis une betise, qu’un prisonniers ayant commis un crime de l’aide et du support doit etre apporté et non de « l’encouragement » a s’enlever la vie.

    • JR14432.HOUW:

      je suis un peu en désaccord avec toi. Je pense sincèrement ­que les prisonniers devraient avoir le choix de se suicider ou pas.Ces gens la on commis un crime devront passer le restant de leur jour en prisons et la prison est un enfer sur terre, beaucoup de gens qui vont en prisons se font violer et maltraité.Je trouve donc que si tu es tanner de la vie alors que tu ne serre a rien a la société je crois que tu as le droit de t’enlever la vie au lieu de te faire torturer chaque jour.

      • Jonathan Prud'homme:

        La prison n’est pas un enfer sur Terre et le suicide aussi est illégal… pourquoi un ‘privilège’ du droit de suicide à eux avant les malades en phase terminale ?

    • JR14432.DIAL:

      Je suis en désaccord avec ton point de vue. Bien sûr, le suicide n’est pas une option mais nous devons aussi nous rappeler que la majorité des gens qui sont dans ces prisons ont commis de très graves crimes et nous ne pouvons pas toujours penser à la minorité qui ne le mérite pas.

  • GF40402MF:

    4. Pourquoi les propos du Sénateur Boisvenu soulèvent-ils tant de tensions?

    Je crois que ses propos créent des tensions car ce sujet est  »chaud ». Sensible. Nous parlons là de suicide, alors que certaines personnes sont tout à fait contre, que certains luttent contre ce geste, que des organisations ont été faites pour aider ces personnes, rongées par leurs envies de mettre fin à leur jour, à les remettre sur le bon chemin. Selon les raisons qui poussent quelqu’un à se suicider, quels que soit ses actes pour qu’il en arrive là, une vie est une vie, point. En exposant publiquement cette idée, il détruit ainsi tout acte que ces personnes s’efforcent à faire pour empêcher de se suicider. Il fait passer en quelques sorte un message sur la vie des prisonniers. Que justement, leurs vies n’en valent pas la peine, et que s’ils se suicident, ça ne changera rien.

  • GF40402MPL:

    Pour ma part, je ne suis pas du tout en accord.Certains prisonniers ont des remords et du regret la plus grande conséquence due a leurs actes est d’assumer et de porter les gestes affreux qu’ils ont posé et non de passer 20 ans meme plus en prison..Ces prisonniers pensent au suicide car tout comme nous, ils trouvent inhumain d’avoir porter ces actes, ils ont donc toujours la chance de se rattrapper et de peut-être meme aider plus tard dans la communautée.Tandis que d’autres criminels réellement dangereux, eux penseront-ils au suicide ou au simple jour où ils pourront recommencer? Selon moi, il est inutile et meme inhumain de pousser un prisonnier à poser un tel geste, le suicide n’est pas une option…

    • JR14432.SOBS:

      Je suis en désaccord avec ton opinion; on ne force pas les prisonniers au suicide mais on leur donne une option. Dans ces prisons, entre la solitude de la cellule et les durs contacts entre les prisonniers, la vie peut devenir un enfer. Souvent, plusieurs préfèrent se tuer plutôt que de rester dans ces prisons. en effet, le suicide est bel et bien une option car les prisonniers, malgré les délits les plus fous qu’il ont commis, possèdent encore toute leur tête et méritent simplement d’avoir un droit sur le sort du reste de leur vie.

  • GF40406fb:

    je suis pour la peine de mort si on leur donne une corde il auront la chance de décider de leur destin a l’intérieur de leur cellules.
    Si il se suicide cela fait un criminel de moins dans se monde qui est déjà remplie de criminel. Lorsque que tu fais un meurtre il serait loin d’être triste que tu perde la vie.

  • gf40406APD:

    je suis d`accord avec la peine de mort car, j`ai la mentalité que si quelqu’un a décidé de prendre une vie. Elle ne mérite que la mort c`est du donnant, donnant. Certains vont penser que c`est immoral mais c`est la realité ,on ne peut pas prendre une vie sans avoir une conséquence.

    • JR14433.LABJ:

      Je suis en désaccord avec ton affirmation. En fait, je crois qu’en réfléchissant comme il faut, c’est bien pire pour un meurtrier de passer le reste de ses jours en prison à culpabiliser pour le geste qu’il a commis que de lui donner la mort. Celui-ci s’en sortirait trop facilement. Je suis d’accord avec le fait qu’il doit y avoir des conséquences lorsqu’on «prend une vie», mais trouve tu vraiment ça plus juste. En plus, il peut arriver que la personne ne soit pas réellement coupable et alors on vient d’enlever la vie à un innocent. Trouves-tu que ce soit vraiment juste et moral! Pour continuer, tu trouves que c’est un beau message à faire passer que de dire que si quelqu’un te fait quelque chose tu dois lui faire la même chose. Je ne veux pas être méchante, mais c’est comme s’abaisser au niveau de la personne étant dans l’erreur.

    • JR14432.LOPJ:

      Je ne suis pas en accord avec toi sur ce point. Je pense que le suicide est un acte de lâcheté, que c’est une simple façon d’arrêté de se torturer sois-même à cause des remords que nous avons d’avoir poser une action telle enlever la vie à quelqu’un, ou autre crime. Les prisonniers ne devraient pas avoir le droit de se suicider pour arrêter de se sentir coupable d’avoir enlever la vie à une autre personne, ils devraient vivre chaque jour en pensant à leurs actions.

    • JR14432.TEBL:

      Je suis radicalement contre ton opnion car malgré le fait que les prisionniers aient fait des atrocités dans leur passé, ceux-ci compensent déjà tout ce mal en étant incarcéré en prison. Le simple fait d’être enfermée sur une longue et pénible durée de temps derrière les barreaux est à mon avis une sorte de punition valable qui leur permettra de mieux réflechir sur leurs actes, de mûrir et d’ainsi regretter. Mais je ne crois pas que la peine de mort est la solution car dans tout les cas, si la personne n’est pas puni dans ce bas monde, elle le sera un jour ou l’autre dans l’haut-de-là.

    • JR14432.GUEA:

      je suis en total désaccord avec ton opinion. certes, on ne peut pas prendre une vie sans avoir une conséquence mais la mort ce n’est pas la solution. la prison sert de punition pour ces criminels, ils resteront des années entre quatre murs, ils réfléchiront mûrement a leurs actes. je ne vois pas le bénéfice de donner la mort à ces prisonnier. selon moi, il serait préférable d’être emprisonné à perpétuité que de mourir sans remords et regrets.

    • JR14432.JEAG:

      Je suis totalement en désaccord, car il faut apprendre à pardonner dans la vie même si c’est un gros cas dans la vie. De plus, il y a beaucoup de criminels qui regrettent pour l’action inhumain qu’ils ont faites. Puis il y a aussi des innocents qui ont été accusés pour rien qui risquerait la mort et c’est totalement injuste.

    • JR14432.LABA:

      Je ne suis pas d’accord. Selon moi, les personnes qui commettent un tel acte ne devrait pas mourir de cette façon, car c’est une solution facile. Ils doivent vivre leur sentence en prison pour réaliser que ce qu’ils ont fait n’est pas correcte. En mourant, ils se sauvent de leurs responsabilités.

Laisser un commentaire